jeudi 22 juin 2017

Lettre aux bacheliers d'aujourd'hui


Vous qui passez le « bac » 2017


Souvenez-vous !

Julie Victoire Daubié


La première bachelière de France

Les épreuves du Baccalauréat se succèdent en cette fin juin et les lycéens sont nombreux à se présenter à l’examen, filles et garçons, quelle évidence, n’est-ce pas ? Et pourtant, qui se souvient de Julie Victoire Daubié, première bachelière de France, enfin diplômée le 17 mai 1862 ? Voilà son histoire : le parcours tourmenté d’une femme  opiniâtre et courageuse… 


mardi 20 juin 2017

Echanges culturels


Echanges culturels

Jacqueline Gaumet guide nos étudiants espagnols


Des collégiens espagnols au Musée


Venant de la région de Grenade, 5 jeunes collégiens actuellement accueillis au Collège Saint Gilbert ont visité le Musée de la Maison d’École le vendredi 16 juin  après-midi.


dimanche 18 juin 2017

Adopter un lieu pour l'enchanter

« Adopter un lieu pour l’enchanter »

Projet  départemental

(Suite et fin)
Dans la salle 1950

Enregistrement dans la salle 1950

(Voir la vidéo en fin d’article)

Les petits chanteurs sont au rendez-vous pour cette deuxième séance de chant au musée : l’équipe de tournage est toujours fidèle au poste, la maîtresse, l’accompagnatrice et les enfants sont prêts à affronter les caméras, Magali Fras aussi… 

Adopter un lieu pour l'enchanter

« Adopter un lieu pour l’enchanter »


Projet  départemental
(2)

Les élèves de l'école Jean JAURES de Montceau en répétition


mardi 13 juin 2017

Le chemin vers la laïcité

Le chemin vers la laïcité
 (Troisième  partie)

Période 1856-1914

Gustave Rouland (1806-1878)

Aux origines d’un enseignement laïque


Sous les ministères Rouland (1856-1857 et 1860-1863) et Duruy (1863-1869), la restauration de l’enseignement public est engagée. Près de 7 000 instituteurs laïques répondent à une nouvelle enquête diligentée par Rouland, ils dénoncent pèle-mêle leurs mauvaises conditions d’exercice, le mauvais état des établissements scolaires et leur assujettissement aux autorités locales. Le résultat de cette enquête restera secret jusqu’en 1866, jusqu’à ce que les journaux d’opposition s’en emparent. 

vendredi 9 juin 2017

La fin d'un mythe


Le Certificat d’Etudes Primaires

La fin d’un mythe

Rédaction du Certificat d'Etudes Primaires, session 1979 (collection musée)


Le Certificat d’Etudes Primaires s’est éteint à l’âge de 107 ans... mais restera pour longtemps dans la mémoire collective des français et dans les œuvres de Pagnol, de Colette et de bien d’autres encore. Créé dans sa forme définitive par Jules Ferry dans sa loi du 28 août 1882. Il fut enterré par un décret paru au Journal Officiel le 28 août 1989. Sa mort était annoncée par le Conseil de l’Enseignement Général et Technique depuis 1987, mais le fameux décret n’entra en vigueur que le 1er janvier 1991, année de la dernière session de cet examen mythique, encore plus emblématique peut-être que le baccalauréat. Malgré cela, les jeunes y  étant toujours nombreux à briguer le « certif », il fut maintenu à titre exceptionnel dans les Territoire d’Outre-Mer et Mayotte. 

mercredi 7 juin 2017

Les chemin vers la laïcité, François Bourgogne, instituteur persécuté


Le chemin vers la laïcité
Un instituteur républicain  persécuté pendant la Deuxième République
(1848 – 1852) 
"L'école des pauvres", gravure anonyme, 1840


François Bourgogne est né à Collonges (canton de La Guiche en Saône-et-Loire), le 16 floréal, an XIII, selon le calendrier républicain, ou le 6 mai 1804, d’après le calendrier grégorien, rétabli en 1806. Il était le fils d’un manœuvre, comme l’atteste son certificat de naissance, probablement d’un humble manœuvre de village.

lundi 5 juin 2017

11 juin 2017 au musée


Musée de la Maison d’Ecole

Ouverture du dimanche 11 juin 2017

De 14 heures à 18 heures

En partenariat avec l’AAEENM (Association des Anciens et Anciennes Elèves de l’Ecole Normale de Mâcon-IUFM-ESPE), Journée exceptionnelle d’hommage aux Résistants et déportés. Une exposition  de la FNDIRP (Fédération Nationale des Déportés et Internés Résistants et Patriotes) : « La Déportation », sera ressortie des archives du musée pour cette occasion, ainsi que les panneaux/biographies d’enseignants Résistants montcelliens.

Affiche de l'exposition de la FNDIRP
 

Présentation et vente du livre hommage « Maîtres et maîtresses de Saône-et-Loire dans la tourmente… n’oublions jamais ! 1939-1945 »

Couverture du livre de l'Amicale
 
 

 

dimanche 4 juin 2017

Le chemin vers la laïcité



Le chemin vers la laïcité
 (Première partie)
Période 1789-1856
 
Le Maître d'Ecole, gravure de Boissieu, vers 1780 (Collection Nationale)
 
 

L’enseignement du XVIIIème siècle au Second Empire

 Sous l’Ancien Régime, l’Eglise joue le rôle principal dans l’instruction. Elle assure la direction et le financement de l’école malgré l’importance inattendue que prennent les prérogatives des Intendants du roi qui s’orientent vers le contrôle des nominations des maîtres, vers le prélèvement des taxes pour les payer et vers l’acquisition des locaux. Ces prémices de laïcisation iront croissants jusqu’à l’aube de 1789.
 

Dans la cour de récréation (deuxième partie)


Dans la cour de récréation

(Deuxième partie)


Jeu de billes au mur "La Poule" vers 1950 (collection privée)


LES BILLES

La "Picate” :


Deux joueurs s'affrontent avec chacun une bille de même taille et de même valeur (terre, agate, boulet...). Un joueur lance sa bille et l'autre doit, depuis le point de départ, la viser avec sa propre bille. S'il la manque, le premier vise à son tour la bille adverse depuis l'endroit où il a ramassé la sienne... Et ainsi de suite jusqu'à ce qu'une bille soit enfin touchée par l'autre. Le vainqueur ramasse les deux billes.